Selon Statistique Canada, au Québec, plus de deux millions de personnes se consacrent au bénévolat.

La valeur économique du bénévolat

Selon Statistique Canada, au Québec, plus de deux millions de personnes se consacrent au bénévolat. Ce phénomène social permet à des personnes et à des groupes de faire une différence dans plusieurs sphères d’activités. Que ce soit dans le domaine de la santé, de l’éducation, des services sociaux, des sports et loisirs, de la culture ou de l’environnement, ces femmes et ces hommes contribuent à rendre la société plus juste et plus équitable. De toute évidence, leur dévouement et leur engagement engendrent des retombées économiques et sociales importantes.

Le bénévolat, en plus d’avoir des conséquences positives sur le quotidien d’un bon nombre de personnes, permet de nouer des liens et de résoudre des difficultés. De plus, le bénévolat est une expérience personnelle qui contribue grandement à construire des communautés.

Il est primordial de reconnaître cette activité, car la portée du geste bénévole est d’une valeur inestimable pour la communauté. En effet, sans bénévoles, plusieurs programmes n’existeraient tout simplement pas! Par exemple, dans le secteur des loisirs, de nombreuses équipes sportives, lieux de loisir et programmes ne pourraient exister sans bénévoles. D’ailleurs, selon une étude de l’Université du Québec à Trois-Rivières, il faudrait engager plus de 44 000 personnes et dépenser plus d’un milliard de dollars pour remplacer les bénévoles d’une communauté de 500 000 personnes dans ce secteur!

Quelques chiffres

■          En 2017, les contributions des bénévoles étaient évaluées à 55,9 milliards de dollars.

■          Environ 2,2 millions de personnes font du bénévolat chaque année au Québec.

■          Plus de 268 millions d’heures de bénévolat se font annuellement.

■          Les heures effectuées en bénévolat chaque année représentent plus de 145 000 emplois à temps plein.

■          26% des bénévoles ont 65 ans et pus.

■          17% ont 45 à 54 ans et la même proportion pour les 55 à 64 ans.

■          41% des bénévoles le font par plaisir ou par intérêt pour une cause en particulier.

■          Le secteur d’activité ou s’impliquent le plus les bénévoles est le domaine de la culture     et des loisirs dans une proportion de 37%.

■          52% des bénévoles s’impliquent de 1 à 10 heures par mois.

Que ce soit dans le domaine de la santé, de l’éducation, des services sociaux, des sports et loisirs, de la culture ou de l’environnement, ces femmes et ces hommes contribuent à rendre la société plus juste et plus équitable.

Par: Nathalie Gendron

image_pdfSauvegarder en PDFimage_printImprimer
%d blogueueurs aiment cette page :