Un timbre à l'effigie des CFQ

Le 30 avril 1993, dans le cadre de l’année de l’Artisanat des Amériques et pour célébrer les traditions de la confection artisanale d’étoffes au Canada, la Société canadienne des postes émet cinq timbres commémoratifs. Un de ces timbres représente un couvre-lit boutonné centenaire, tissé, vers 1893, par Angèle Perron, du rang Pie-Sec dans le comté de Charlevoix. Une reproduction agrandie de ce timbre se trouve au Siège social des CFQ. Celle-ci nous fut offerte par Postes Canada afin de souligner le rôle des CFQ dans la promotion des techniques artisanales telles le boutonné.

Le tartan des CFQ

L’année 1995 marque le 80e anniversaire de l’Association. Pour souligner cet événement, un concours de créativité est lancé à l’échelle de la province pour doter les CFQ d’un tartan. L’oeuvre choisie a été réalisée par Suzanne Allard-Ouellette, du Cercle Saint-Jérôme (Féd. 16).

Le 29 mars 1996, les Cercles de Fermières du Québec reçoivent un certificat d’accréditation par le : Council of the Scottish Tartans Society. Il est d’ailleurs possible d’aller visualiser le tartan des CFQ à l’adresse suivante : www.tartans.scotland.net

Nos couleurs, nos symboles, nos valeurs

Depuis sa fondation, la philosophie de notre Association se base sur la recherche de l’authenticité et la transmission du patrimoine. Après près de 100 ans d’existence, les CFQ visent toujours la sincérité par le maintien des valeurs et de l’engagement familial et social.

Le chant des CFQ

Tu as le temps

Tu as le temps de vivre ta vie/ Tu as le temps de rire aussi
Tu as le temps, tout le temps de bricoler
Et les soucis vont s’envoler.

T’as pas le temps de regretter / Perds pas ton temps c’est du passé
Il faut souvent, souvent tout recommencer
Dessine un plan fais ton métier.

Ces bonheurs que tu vivras / Ensoleilleront ta vie
Dans ton cœur l’amour saura / Réchauffer les jours de pluie.

Et quand tu verras le vent / Emporter tes rêves d’or
Dans les yeux de tes enfants / Brillera l’espoir encore.

Tu as le temps de l’écouter / Prends donc le temps de regarder
Y a tant de choses, tant de choses à admirer
Prends donc le temps de les chanter

Tu as le temps de fabriquer / De l’amitié à volonté
Des mots d’amour, mots d’amour sans les compter
Prenons le temps de nous aimer.

Par l’effort de tes deux mains / Pour créer de la beauté
Tu t’approches du divin / Jusqu’à Dieu tu peux monter

Et quand tu verras le port / Où s’achemine ta vie
Si tu n’es pas le plus fort / Que t’importe tu dis merci.

Tous ces talents à réunir / Un grand pays à embellir
Main dans la main, allons, oui, allons chanter
«Tout pour la terre et le foyer»

Tu as le temps…t’as du talent
Prends donc le temps/chaque printemps
Dans le beau temps/le mauvais temps

Tout simplement

Prenons le temps de nous aimer!

Paroles Blanche Noreau

%d blogueueurs aiment cette page :