Nouvelles

Capsules historiques du Cercle Saint-Apollinaire

Permettez-moi de vous présenter brièvement le projet de capsules patrimoniales sur le transfert intergénérationnel des savoir-faire traditionnels intitulé : D’hier à aujourd’hui : Coup d’œil sur…

La première capsule traite de la machine à tricoter circulaire et a été mise en ligne au cours du mois de mars 2018. On peut la visionner à l’adresse URL suivante :

https://www.youtube.com/playlist?list=PL4CET9ltsRKPch7aQWn187cfzvI5uiewn

L’idée de réaliser des capsules vidéo s’est matérialisée grâce au programme Nouveaux Horizons pour Ainés du gouvernement du Canada, auquel a participé le cercle de Saint-Apollinaire pour l’année 2016-2017. Étant passionnée d’histoire, d’arts et d’artisanat textile depuis toujours, j’ai présenté cette idée de capsules patrimoniales aux autres membres du comité chargé du PNHA car j’étais persuadée que ce projet rencontrait l’ensemble des objectifs tant pour le programme Nouveaux Horizons que pour la mission des CFQ. Nos aînés s’intéressent de plus en plus aux moyens de communication et aux nouvelles technologies (Internet, Youtube, courriels, vidéos, etc…) et cela devient un incontournable pour toute personne qui souhaite bénéficier des nouveautés largement diffusées sur ces médias. J’ai donc imaginé un projet qui permettrait aux aînés de participer pour se familiariser aux nouvelles technologies et aussi de bénéficier de la diffusion de ces capsules. Par ailleurs, ce projet a permis de doter notre cercle de tous les équipements informatiques nécessaires au tournage, à la réalisation et à la diffusion de ces capsules ; ces équipements demeurent la propriété du cercle au bénéfice de toutes les membres.

Ma formation de sociologue m’a amenée à rechercher la meilleure manière de livrer des témoignages touchants sur la transmission d’une tradition à travers le temps, par l’intermédiaire d’une passion ressentie et généreusement partagée par les artisans qui ont participé à ce projet. Je suis moi-même passionnée d’arts et de traditions et très active au sein du cercle de Fermières de ma localité depuis plusieurs années. Ce projet constitue pour moi un héritage à partager autant à l’intérieur des cercles que pour le grand public en général, puisque la mission des CFQ vise ultimement à transmettre le patrimoine vivant au plus grand nombre.

Les sujets initialement choisis pour réaliser ce projet de dix capsules sont le pain artisanal, le tissage, la fabrication de savon domestique, le filage de la laine, les semis intérieurs pour le potager, la courtepointe, la broderie traditionnelle, la vannerie et le tapis tressé. Certains sujets nécessiteront la production de plus d’une capsule afin de livrer tout le contenu pertinent à une bonne transmission des savoirs. Le choix des sujets s’est fait en dressant une liste à partir de lectures, de recherches documentaires, et aussi du constat à l’effet qu’il existe encore bien peu de contenu visuel sur les traditions artisanales. J’ai souvenir de certains chefs-d’œuvre de cinéma-réalité qui appartiennent à notre culture québécoise et qui ont été pour moi une grande source d’inspiration pour le type de réalisation souhaitée. Je considère que Youtube permet une proximité et une accessibilité accrues pour tous les internautes qui n’ont plus besoin de se déplacer pour accéder à du contenu de qualité.

Le processus de tournage, de réalisation et de diffusion est présentement en cours. Selon la disponibilité des acteurs et collaborateurs qui agissent tous sur une base entièrement bénévole, ce n’est qu’au terme du projet qu’il sera possible de dresser la liste finale des sujets couverts.

Outre ma contribution au projet par la création de l’ensemble des scénarios, textes narratifs, certains tournages, réalisation d’entrevues, supervision du montage, recherche des archives sonores et visuelles, plusieurs personnes ont apporté leur aide technique dès le départ pour le dépôt initial de la demande auprès du PNHA ; de plus, ce projet bénéficie de l’aide de deux étudiantes en communications pour la réalisation et le montage des capsules ainsi que de plusieurs autres personnes qui contribuent au projet de différentes manières. Il est important de noter que l’ensemble des collaborateurs oeuvrent de façon bénévole et sont, pour la plupart, à faire leurs premières armes en communications publiques. C’est pourquoi devant le succès rencontré à la suite de la diffusion de cette première capsule (plus de 600 visionnements durant la première semaine), moi et mon équipe sommes très fières de la réponse du public et cela nous encourage à produire les prochaines capsules selon la même approche favorisant le partage à grande échelle.

L’Association des Tricoteuses Antiques du Québec fera la présentation officielle de cette première capsule à l’occasion du rassemblement annuel qui se tiendra à Saint-Amable (Montérégie) les 15 et 16 juin prochains. Le but de ce projet étant bien sûr de diffuser le plus largement possible, c’est une grande joie de constater que ces capsules seront accessibles également à partir de la page web provinciale des CFQ.

Claudine Bouchard, vice-présidente et responsable du comité Communications

Cercle de Fermières Saint-Apollinaire