Nouvelles

Bon voyage! Mille et une façons et autant de raisons de voyager

Passer un mois dans une contrée lointaine pour bien s’imprégner de sa culture et apprendre son histoire. Séjourner dans un chic hôtel d’une région tropicale pour échapper au travail et recharger ses batteries. Quitter la terre ferme pour entreprendre une croisière à bord d’un luxueux navire… Motivés par leur besoin d’aventure, d’évasion ou de repos bien mérité, les voyageurs ont un choix incalculable de destinations pour leur séjour à l’étranger et des formules s’adaptant à toutes les bourses pour leur permettre de concrétiser leur rêve.

Que ce soit pour une courte escapade à New York, une semaine à Vegas ou encore pour un long séjour en Espagne, les voyageurs ne lésinent pas sur la planification de leur voyage. De nombreux outils sont mis à leur disposition pour les aider à préparer leur départ et en apprendre davantage sur le pays qu’ils souhaitent visiter. Le réseau Internet, les canaux spécialisés, les journaux et magazines, par le biais de chroniques multiples, leur offrent la possibilité de se rendre à destination – virtuellement parlant – avant même d’avoir mis les pieds dans l’avion!

La tendance aux longs séjours

« Les personnes retraitées ont un intérêt marqué pour les longs séjours à l’étranger. Il y a 20 ans, la Floride était la destination de prédilection. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas; les longs séjours s’étendent jusqu’au Mexique, à Cuba et, de l’autre côté de l’Atlantique, en Espagne, au Portugal, en Tunisie et au Maroc. Les touristes ont un vaste choix d’hébergement : hôtel, bungalow, studio, ou encore gîte créole au bord de la mer. Il y en a pour tous les goûts et les prix sont beaucoup plus abor-dables », constate Lio Kiefer, journaliste spécialisé en voyages.

Selon M. Kiefer, plusieurs habitués des longs séjours qui ne veulent pas nécessairement aller à la plage choisissent le sud de la France, ou encore la Tunisie ou le Maroc pour leur climat doux et tempéré. Qui plus est, dans ces deux régions du nord de l’Afrique, plusieurs hôteliers cassent leurs prix durant la saison basse pour attirer les touristes.

Du tout-inclus pour les plus pointus!

La formule tout-inclus est encore très prisée des touristes fervents des destinations soleil. Les forfaits se sont diversifiés de manière à répondre à une clientèle exigeante et sélective.

« Le tout-inclus est de plus en plus pointu. Les vacanciers, qui, autrefois, avaient droit au même buffet pendant toute la durée de leur séjour, ont maintenant accès à des restaurants à la carte », soulève M. Kiefer.

Des centres de thalassothérapie, des salles de conditionnement physique, des activités pour les tout-petits, bref, on ne ménage rien pour attirer la clientèle. « Les Clubs Med ont été dépassés sur leur propre tendance par certains forfaits tout-inclus de luxe. »

Parallèlement, les croisières connaissent un regain de popularité, notamment chez les jeunes couples et les familles qui, par le passé, laissaient ce type de voyage aux personnes plus âgées.

Du paquebot immense et luxueux, véritable ville flottante, au cadre un peu plus privé et intimiste du yacht, un vaste choix de navires de croisière est offert aux vacanciers. Les services de même que l’animation diffèrent d’un navire à l’autre. Il est donc important de bien choisir son type de croisière en fonction de ses attentes.

Quant aux voyages organisés offrant aux vacanciers la possibilité de visiter cinq pays en 17 jours, M. Kiefer émet certaines réserves. « Dans bien des cas, les gens reviennent de voyage plus fatigués qu’ils ne l’étaient au départ. Mieux vaut opter pour des voyages ciblés qui, par exemple, proposent aux voyageurs de suivre les traces d’un auteur ou encore la route des vins », suggère-t-il.

(La suite dans l’Actuelle magazine des CFQ du volume 17 numéro 5)